Halles Sainte-Foy

Un avenir à ton goût!

As-tu déjà considéré gagner ta vie en mettant du bonheur dans l’assiette des gens?
Fais connaissance avec quatre professionnels du domaine de l’alimentation, et découvre un milieu créatif et captivant!

 

Karine Marceau, pâtissière et chocolatière

Karine fait le métier depuis 22 ans et elle en raffole! Depuis ses débuts dans le domaine, elle n’a jamais quitté son poste chez Anna Pierrot, dont l’équipe est jeune, fougueuse et tissée serrée.

Les faits saillants du métier
Tu as la fibre créative? Voilà ce qui a mené Karine vers cette carrière! Œuvrer dans le domaine te permettra de transposer tes idées géniales dans tes pâtisseries et tes créations chocolatées.

Les défis
Prépare-toi à de longues journées de travail! Il y a beaucoup d’action et on ne s’ennuie jamais dans l’atelier de production, surtout pendant les fêtes gourmandes, où la demande pour des confections sucrées est à la hausse.

Fierté
Karine est fière d’avoir contribué au succès grandissant d’Anna Pierrot. Savoir aussi que son travail ensoleille les occasions festives de ses clients, ça n’a pas de prix!

Formation
Le DEP d’un an en pâtisserie qu’a suivi Karine se donne à l’École hôtelière de la Capitale! Pour les formations continues en chocolaterie, visite le site de Cacao Barry.

 

Découvrir l’univers créatif d’Anna Pierrot »

 

Dimitri Chapuis, boucher de père en fils

Avec un grand-père et une dizaine de cousins œuvrant dans le domaine, Dimitri est tombé en amour avec la boucherie dès sa tendre enfance. Avec déjà plus de 15 ans d’expérience à son actif, il évolue au sein de la réputée équipe de Papillote & Cie / La boucherie depuis 8 ans.

Les faits saillants du métier
Oubliez la routine et le 9 à 5 devant un écran d’ordinateur : on ne s’ennuie jamais en étant boucher! En plus, aux Halles Sainte-Foy, l’équipe a la chance de travailler avec des produits locaux d’une qualité incomparable.

Les défis
Le travail de boucher est physique et implique de travailler dans des chambres réfrigérées. Le gros avantage? Plus besoin d’un abonnement au gym!

Fierté
Dimitri adore rendre les gens heureux par un excellent service à la clientèle et de précieux conseils sur la préparation et la cuisson de la viande.

Formation
Pour devenir boucher, tourne-toi vers le programme d’apprentissage en milieu de travail – PAMT. Dimitri sera heureux de t’accueillir et te donner la piqûre du métier!

Il est également possible de faire un DEP de 8 mois à L’École hôtelière de la Capitale en boucherie de détail.

 

Voir les emplois disponibles chez Papillote & Cie / La boucherie »

 

Mathieu Pelletier, crémier passionné

Mathieu travaillait auparavant en logistique, et c’est son amour pour la cuisine et son côté foodie qui l’a mené à changer de cap vers le métier de crémier chez Aux petits délices!

Et ça mange quoi en hiver, un crémier? Du fromage! Mathieu est responsable de l’achat et de l’importation des produits laitiers vendus à la boutique et aux restaurateurs.

Les faits saillants du métier
Le crémier a la chance de pouvoir suivre les tendances dans le monde de la restauration, de goûter à une multitude de produits fascinants et de conseiller ses clients sur les fromages de l’heure!

Les défis
L’approvisionnement de la boutique repose sur les épaules du crémier! C’est donc un métier avec de grandes responsabilités, qui demande beaucoup d’autonomie.

Fierté
Mathieu est fier de pouvoir s’accomplir en étant soi-même tout en transférant sa passion aux clients, aux professionnels de la restauration et à ses pairs du domaine de l’alimentation.

Formation
Aucune formation requise! La seule exigence, c’est d’avoir une curiosité sans limites et une passion pour les produits d’alimentation fine.

 

Découvrir l’univers gourmand d’Aux petits délices »

 

Antoine Heurteux, boulanger talentueux et couronné

Au Québec depuis janvier 2020, Antoine compte déjà 7 ans d’expérience du haut de ses 22 ans. Il évolue comme chef boulanger dans l’équipe de La Mère Michèle, qui est très fière de l’avoir derrière ses fourneaux!

Les faits saillants du métier
L’art du pain et des viennoiseries est universel! Il s’agit d’un métier accessible, que tu peux pratiquer partout dans le monde. Il y a même des compétitions de boulangerie à grande échelle,  et Antoine a remporté trois d’entre elles!

Les défis
Pour que des produits frais et de qualité garnissent les étalages pendant la journée, les boulangers travaillent souvent la nuit ou aux premières lueurs du matin. L’avenir (et le bon pain) appartiennent à ceux qui se lèvent tôt!

Fierté
Pour Antoine, c’est d’avoir évolué autant en un si court laps de temps dans un métier qui fait voyager.

Formation
À Québec, tu peux faire un DEP de seulement 7 mois en boulangerie à l’École hôtelière de la Capitale!

 

Voir les emplois disponibles chez la Boulangerie la Mère Michèle »

 

Alors, ton choix est fait? Faire carrière aux Halles Sainte-Foy, c’est avoir la chance d’évoluer dans un univers raffiné où les produits locaux et de qualité sont maîtres chez nous.

Découvre 6 raisons alléchantes de travailler aux Halles!